L’Inauguration de la crèche de l’Institute de St Do.

C’est le premiére trimestre de notre troisième année en France. C’est presque Noel. Pendant chaque mois qui suit la dernière nos enfants se sont immergés plus en plus dans la langue et la culture français; et quand je pense de leur éducation  je n’ai aucun soucis.

L’école et  la collège St Dominique a un niveau d’attention extraordinaire aux tous les détails d’organisation, et elle maintient fermement les parents en contact avec le progrès de leurs enfants et avec l’enseignement et l’équipe pastorale. Les etudes en histoire commence à la «préhistoire» et font leur chemins systématiquement vers l’heure actuelle, le défi mathématique est rigoureux et méthodique, les tests à chaque étape surpasse facilement celui des écoles britanniques, sans la nécessité d’arrêter les cours quotidien avec ceux-ci de la révision en classe. Fait rassurant, les élèves français sont réellement enseigné la grammaire, une compétence qui a malheureusement été négligé dans les écoles anglais. Les parents sont encouragés à participer dans le milieu scolaire, rien de participer à «catéchèse» (études religieuses), à la lecture à voix haute pour les enfants à l’heure du déjeuner dans une grande variété de langues (de l’espagnol vers la russe) ou en participant à des fêtes diverses pendant l’année scolaire.

Si je devais mettre en évidence la différence entre l’école français et celui d’Angleterre, il serait dans le domaine de la créativité et le sport. Alors que les écoles anglaises ont un accent en plein essor sur l’art, la technologie et les technologies des boiseries, sur les sports collectifs comme le rugby, le cricket et de hockey; pour la France ceux-ci jouent une partie nettement moindre. Cela ne veut pas dire que l’art et la technologie et du sport ne joue pas un rôle dans l’éducation français, mais qu’il est essentiel pour les familles françaises pour offrir un supplément.

Etant passionné absorbé dans les arts créatifs moi, je crains que les enfants ne sont pas peut-être contesté artistiquement. Imaginez donc ma joie quand mon fils de Quatrième  commence à parler de la mission de l’un des parents au collège pour créer cette année une toute  nouvelle vision pour la crèche de Noël.

Pour ceux qui ont déjà visité mon post “Un voyage sur Rouen», ils seront prompts à noter que les élèves de Quatrième B, sous l’œil inspiré de Madame Corruble ont créé un modèle parfait de la «Gros Horloge»de Rouen et les bâtiments voisins avec l’arcade de la tour d’horloge qui représente l’écurie simple.

Le modèle, entièrement fabriqué en carte de la modélisation, avec du papier de soie multicolores pour former les vitraux est la scène pour les figurines d’argile fabriquées par des étudiants de l’école.

Le vendredi 25 Novembre, la crèche a été inaugurée par le prêtre du quartier Gare, en présence des amis,des parents et des élèves de St Do, et illuminée pour la première fois.

Félicitations à Mme Corruble et les Élèves de la 4ième B pour leur attention minutieuse aux détails et à leur célébration de l’architecture de Rouen avec cette belle crèche; je me sens inspiré pour mon propre préparation pour Noël et confiant que, tandis que l’art créatif n’est pas une grande partie de le calendrier pour les écoles françaises, ici à Rouen, le collège St Dominique peut prendre le premier prix pour l’inspiration et la vision créative.

Joyeux Noël!

Vous pouvez aussi lire ceci:

A trip about Rouen

share you thoughts!

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s